Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 13:28

A l'ordre du jour de l'Assemblée nationale cet après-midi, le projet de loi de finance relative à la sécurité sociale (PLFRSS). Que n'ont pas voté le Front de gauche, les Ecolos, non plus l'UDI qui qualifie ce projet de loi de " ni responsable ni solidaire mais qui freine la croissance et pénalise les entreprises...".
Ni l'UMP, pour laquelle je suis l'orateur. Au ministre des Finances, j'ai notamment dit les grandes inquiétudes des Français, inquiétudes concernant les capacités du gouvernement à tenir ses promesses en matière de financement. " Allez-vous augmenter la TVA, la CSG ? Taxer plus encore les Français ? Vos promesses ne tiennent pas le choc. Avez-vous inversé la courbe du chômage comme promis par le président Hollande? Non ! Ramènerez-vous le déficit du PIB à 3,5% comme promis par le président Hollande ? Non ! Vos promesses du pacte de responsabilité se traduisent par des loi d'affichage avec du vide derrière. En fait, vous attendez de voir avant de donner, avant de décider (...).
Inquiétudes et regrets profonds: celui de voir 6 mois après la loi sur les retraites, vous réitérez le gel des pensions malgré la fronde des Français.
En fait, vous préférez faire des économies de bouts de chandelles qui cassent le pouvoir d'achat des classes moyennes (...).
Où sont vos réformes structurelles ? C'est encore un chèque en blanc face à des entreprises qui grognent et ne vous croient plus ! Ce projet de loi est encore une occasion ratée de retrouver la confiance des Français et de diviser plus encore votre majorité qui finira pas éclater tant vous n'assumez pas vos responsab
ilités."

Economies de bout de chandelle et promesses aléatoires

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article

commentaires