Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 13:59
Nos trains Intercités sont en danger !

Voici une semaine, les élus membres de l’Association des villes de France et de l’association des régions de France faisaient part de leur très vive inquiétude quant à l’avenir du réseau des trains Intercités. Ces mêmes élus, dont je suis, craignent en effet le démembrement pur et simple d’un outil essentiel pour le développement de nos territoires.

Je viens de poser la question suivante au secrétaire d'Etat chargé des transports et de la mer :
Ce matin, les conclusions du rapport Duron, commandé par votre ministère, confirment nos craintes puisque c’est l’ensemble du réseau Intercités qui est mis à mal avec des suppressions de lignes, la réduction de plusieurs trajets reliant les métropoles régionales et la diminution ou la fermeture de nombreuses dessertes, l’abandon des trains de nuit.
Ces projets dangereux pèsent notamment sur la ligne Paris-Cosnes-Nevers et porteraient un coup fatal à de nombreux bassins de vie. A Montargis, par exemple, ce sont des milliers de personnes, salariés et étudiants, qui empruntent quotidiennement le train, matin et soir. Renoncer à ce moyen de transport signifierait la perte sèche de l’emploi pour la majorité d’entre eux. Ce n’est évidemment pas envisageable.

D’aucuns diront que le gouvernement trouve là un moyen de récupérer une partie des pertes financières due à l’abandon de l’écotaxe. Pour ma part, je reste persuadé que même déficitaire, une ligne ferroviaire rend d’immenses services et est un élément pilier dans l’équilibre social et économique de nos territoires.

Je vous rappelle, Monsieur le ministre, que le réseau Intercités s’appelle désormais réseau des Trains d’équilibre du territoire. Ce qui ne veut évidemment pas dire fermeture des territoires. Les Intercités rendent d’immenses services à des millions de Français, y compris dans nos territoires ruraux que vous isolerez sciemment en fermant des lignes et des dessertes.

Monsieur le ministre, ma question est la suivante :

Cherchez-vous à sacrifier le monde rural et amputant le réseau des Trains d’équilibre du territoire au profit des grandes métropoles ?

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article

commentaires