Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 08:25
La majorité socialiste de rejeté hier à l'Assemblée nationale, un projet de loi UMP relative à l'aide médicale de l'Etat. Projet de Christian Jacob, que j'ai co-signé.
Bilan: un travailleur français sans mutuelle, payant des cotisations sociales obligatoires, a une moins bonne couverture qu’un étranger en situation irrégulière !
La présentattion de cet projet et mes interventions :
"Nous allons pouvoir démontrer aux Français que générosité et responsabilité ne doivent pas être confondues. Nous sommes, nous, généreux et responsables, là où l’idéologie de gauche est depuis toujours, et en l’espèce jusqu’à la caricature, d’une naïveté coupable et irresponsable. Les positions sur l’aide médicale d’État sont tranchées, ce qui permettra aux Français de se faire une idée assez précise de ce que sont la générosité de droite et la générosité de gauche. Celle-ci entend continuer à gaspiller l’argent public et à désespérer nos concitoyens par son ignorance de la responsabilité. Elle va même les pousser à la révolte en traitant un étranger entré illégalement sur le territoire national mieux qu’un étranger qui y est entré légalement ou même qu’un de nos concitoyens.
En effet, la gauche souhaite permettre aux étrangers entrés irrégulièrement sur le territoire national d’accéder gratuitement aux soins les plus coûteux, parfois même aux soins les plus injustifiés, tout cela sans rien débourser ! À nouveau – car nous avions pris les mesures nécessaires pour éviter ce gaspillage d’argent public, le monde entier pourra venir se faire soigner gratuitement, aux frais de nos concitoyens, dans un système hélas très peu contrôlé dont nous dénonçons les dérapages financiers et les abus.
Ainsi, un travailleur français sans mutuelle payant des cotisations sociales obligatoires a une moins bonne couverture qu’un étranger en situation irrégulière. Ce n’est pas acceptable, ni pour l’UMP ni pour nos concitoyens !"
Mes interventions :
"Contrairement à ce que laissent croire les déclarations quelque peu excessives que nous avons pu entendre, je rappelle tout de même que nous avons maintenu l’AME. En 2011, nous avons souhaité encadrer sa mise en œuvre, d’abord en établissant des règles de responsabilité pour le demandeur avec le paiement d’un droit de timbre de trente euros – alors que l’étranger en situation régulière en paie cinquante –, ensuite en constituant un guichet unique auprès des caisses primaires d’assurance maladie. Ces mesures, la nouvelle majorité les a supprimées.
Il nous paraît maintenant nécessaire de rétablir ce guichet unique.
Pourquoi ? Parce qu’en donnant un rôle important aux centres communaux d’action sociale, les CCAS, et aux centres intercommunaux, vous exposez les maires ou les présidents d’intercommunalité à de grandes difficultés pour constituer des dossiers et rassembler toutes les informations nécessaires. Il y a donc des risques de dérive et de laxisme. Nous en avons eu déjà la preuve – les maires le savent bien – avec les certificats d’accueil, qui sont souvent très difficiles à remplir et à contrôler ; on ne sait même pas ce qu’ils deviennent une fois que les personnes accueillies quittent le territoire français. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)
Pourquoi dès lors existerait-il un système avec deux poids, deux mesures, alors que notre proposition ne vise que les soins coûteux de plus de 15 000 euros, autrement dit des soins très lourds ? Les soins urgents en revanche ne sont pas concernés."

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article

commentaires