Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

/ / /

Une rencontre entre parlementaires et les représentants de la Fédération nationale de la Mutualité française, dont Etienne Caniard, président et le Dr Jean-Martin Cohen Solal, directeur,a permis de faire un point sur les questions de santé et leur coût, à la veille du congrès nationale de la Mutualité.
Globalement, les régimes obligatoires ne couvrent que 55% des dépenses de soins courants et l'Assurance maladie intervient à hauteur de 75% de ces dépenses.
Dans notre système de santé aujourd'hui, je pense que nous avons ce double enjeu : l'organisation et le financement.
Chacun a son expérience locale, ses idées, son analyse, mais nous n'avons pas les réponses, parce que nous avançons toujours depuis plusieurs années dans le même sens et nous n'avons pas encore réussi à avoir la bonne organisation entre l'hôpital, l'ambulatoire, le médico-social, etc.
Nous essayons, mais nous n'y parvenons pas. Même chose sur le plan du financement : nous mettons de l'argent mais nous avons toujours des dépenses et des déficits.
Après avoir vu tous les systèmes européens, je suis frappé par le fait que l'Allemagne présente depuis trois ans un excédent financier de son système de santé (3 milliards cette année) et ce, alors qu'elle connaît les mêmes pathologies, les mêmes problèmes de désertification médicale et à peu près le même taux de mortalité que nous, qu'elle a recours aux mêmes traitements médicaux et chirurgicaux et dispose, pour une population un peu plus nombreuse, de moins d'hôpitaux et de lits que la France.
Cela fonctionne pourtant. Les médecins y sont payés 20 % de plus et n'ont donc pas de raison de faire des dépassements d'honoraires. Cette différence interroge.
Au sujet des dépassements, je pense aussi qu'il faut revoir le tarif de base du généraliste, qui n'a quasiment pas évolué depuis 15 ans.

Partager cette page

Repost 0