Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 07:42
Lundi 22 juin, la création d'une première année commune aux études de santé est passée en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. La réforme de cette première année de médecine est fondamentale.L’adoption de ce texte n’a que trop tardé. Il faut en terminer et voter au plus vite cette proposition de loi, parce que les étudiants attendent une première année réformée et les familles aussi, qui subissent les échecs souvent dramatiques de leurs enfants qui, à l’issue de cette première année, se retrouvent dans une impasse. nous allons enfin conclure l'indispensable réforme de la première année de médecine et mettre fin au « gâchis » humain que nous reconnaissons tous, « gâchis de temps, d'énergie, d'espoirs et de rêves ». Sur les 55 000 étudiants qui s'inscrivent chaque année en première année, près de 80 % – 40 000 –échouent à la fin de cette première année, sans possibilité, ou presque, d'équivalence ou de réorientation ! Nous allons créer un tronc commun entre les quatre filières que sont la médecine, l'odontologie, la maïeutique et la pharmacie. Ce dispositif vise à donner aux étudiants une culture commune aux quatre filières. le texte facilite la réorientation, à l'issue du premier semestre ou de la première année, des étudiants qui n'auraient pas obtenu des résultats suffisants à ce stade pour poursuivre leurs études dans de bonnes conditions. Cela permettra d'organiser une « boucle de rattrapage » – un rattrapage à mi-chemin de la première année –, avec une remise à niveau dans les matières scientifiques, de manière à leur offrir une véritable seconde chance de réussite.
Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 07:25
Je présiderai le colloque qui se tiendra le mercredi 1er juillet à la maison de la Chimie à Paris, sur le thème "Grippe A: état d'alerte ! Sommes-nous prêts ?"  Cette rencontre comportera trois tables rondes : prévenir l'épidémie, en cas d'épidémie le système de soins est-il prêt ? et les services publics sont-ils prêts ? Autour de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports et de Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, un point précis sera fait en présence des spécialistes du monde médical et des services publcs.
Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 09:55

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 08:57
Dans le cadre du débat sur le bilan de l'application de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées  (lire le message précédent), Mme Valérie Létard, secrétaire d'Etat chargée de la Solidarité, a fait la réponse suivante à mes questions:

M. Door a appelé notre attention sur un autre sujet : 5 millions de personnes souffrent d’un handicap auditif, dont 300 000 d’une déficience auditive profonde ou totale. Le 2 juillet, nous avons annoncé un plan d’action en leur direction, qui s’articule autour de quatre axes.

Premier axe : offrir un véritable choix du mode de communication. Dans ce domaine, les querelles de chapelle ont longtemps été très vives. Nous remettons à plat le dispositif des centres d’information sur la surdité, afin qu’il réponde à toutes les questions tout en laissant la liberté de choix et en respectant toutes les approches. Si la mission de ces centres n’est pas remise en cause, leurs modalités d’organisation, à l’évidence, est à revoir.

Deuxième axe : améliorer la scolarisation des enfants sourds. J’ai confié au délégué interministériel aux personnes handicapées la préparation d’une conférence de consensus sur ce sujet. Dans ce cadre, on discutera la création de parcours scolaires intégrés en milieu ordinaire, avec codeur LPC – langage parlé complété –, ou, en classe bilingue, langue des signes française et français écrit. Par ailleurs, l’éducation nationale s’est fortement mobilisée. Un programme d’enseignement de la langue des signes française, pour l’école maternelle et élémentaire, est entré en vigueur à la rentrée de 2008. Le programme destiné au collège et au lycée sera publié avant celle de 2009.
Troisième axe : rendre la société plus accessible aux personnes sourdes. Nous sommes également attentifs aux progrès du sous-titrage, acquis important de la loi de février 2005. Quatre ans après, les résultats sont déjà là : la plupart des grandes chaînes dépassent la barre des 50 % de programmes sous-titrés. J’ai également décidé de rendre obligatoire l’activation des sous-titrages pour les téléviseurs émettant dans les lieux publics, et de créer un premier centre relais téléphonique pour les personnes sourdes.

Enfin, nous avons le souci de mieux former. Une réflexion spécifique est engagée à cet égard dans le cadre du plan des métiers.

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 08:49
 Dans le cadre du bilan de l'application de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées de février 2005, je suis intervenu mardi soir ::
A la question de savoir si le texte prometteur de février 2005 a réellement apporté des avancées, un sondage récent nous donne une réponse : 73 % des Français estiment que les personnes handicapées sont mieux prises en considération et plus autonomes qu’il y a quelques années.

Mais, malgré votre politique volontaire, la réalité n’est pas toujours simple. Ainsi, les sourds muets se heurtent à des obstacles difficiles à surmonter. À cet égard, il faut souligner le rôle des interprètes en langue des signes présents sur tout le territoire. Après avoir fait élire dans mon conseil municipal une personne atteinte de ce handicap, je lui ai délégué la responsabilité de faire vivre la loi de 2005 dans notre collectivité. Avec le soutien du conseil général, nous avons ouvert un centre « Websourd », technologie qui permet à un malentendant d’entrer en contact avec une personne de son choix, grâce à une liaison téléphonique, une Webcam et un intermédiaire traducteur. Lors des assemblées générales des conseils municipaux, un interprète est également présent.

Mais le nombre de ces interprètes, professionnels diplômés ayant suivi une formation validée par un master, reste très faible : seuls 280 interprètes sont formés chaque année sur tout le territoire. Une politique de formation permettant d’accroître le nombre d’interprètes qualifiés doit être envisagé.

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 08:21
Je lis dans la République du Centre, une intervention de Jean-Pierre Sueur, sénateur socialiste d'Orléans, qui se réjouit d'avoir voté les mesures destinées à lutter contre le phénomène de désertification médicale. Le rédacteur de l'article oublie simplement de préciser que ces mesures sont celles décidées par l'UMP et que le sénateur y est totalement étranger !

L’Assemblée nationale et les parlementaires UMP ont, en effet, voté en mars dernier les mesures pour lutter contre la désertification médicale, dans le cadre de la loi Hôpital, patient, santé, territoire (HPST). D’une part l’attribution d’une bourse d’un montant de 1.200 euros par mois pendant toute la durée de leurs études pour les étudiants en médecine qui s’engagent à exercer dans un secteur territorial sous-doté en médecin. D’ailleurs, le conseil général du Loiret avait initié cette forme d’aide financière aux étudiants, avant que la loi ne l’entérine sur le plan national.

D’autre part, le contrat santé-solidarité qui est issu d’un amendement présenté par le rapporteur de l’Assemblée nationale, Jean-Marie Rolland.

En tant que député du Loiret, membre de la commission mixte paritaire, je me réjouis que ce sénateur socialiste approuve et appuie les mesures initiées par l’UMP. Mais rendons à César ce qui appartient à César… et à la majorité gouvernementale la paternité de ses actions.

 

 

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 09:20

                                 
Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, vient de me contacter pour mener à bien une importante mission visant à la préparation des réformes de demain avec l’ensemble des professionnels de santé. Le secrétaire général souhaite, par cette démarche, que des contacts avec l’ensemble des experts et spécialistes dont l’activité est en lien avec le monde de la santé, soient établis sans tarder.
Cette action entre dans le cadre du pôle « La protection des Français ».


 

Repost 0