Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 12:46

Même si le débat parlementaire est largement occupé par le budget 2016, la commission des Affaires sociales se penche ce matin sur le problème de la fin de vie, l'un des chapitres important de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015. Et pour une fois, je partage les propositions faites qui vont pleinement dans le sens du refus de l'acharnement thérapeutique, le non abandon et la non souffrance tout en préservant l'interdit de tuer qui doit être absolu.Il est indispensable d'avancer sur ces points.
Le monde médical manque de formation sur le sujet des soins palliatifs. On meurt mal en France ! où nous manquons d'unités de soins spécialisées dans ce domaine.

Les propositions faites par le gouvernement sont à soutenir puisqu'elle présentent des avancées.


Repost 0
Jean-Pierre Door - dans Politique
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 12:17

Un nouveau rapport dans le cadre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de finance de la Sécurité sociale vient de même confié à l'Assemblée nationale. Il concerne la gestion du régime obligatoire de l'assurance maladie par certaines mutuelles.
Après avoir entendu M. Antoine Durrleman, président de la sixième chambre de la Cour des comptes la semaine dernière, j'ai procédé cet après-midi, avant la séance de questions au gouvernement, à l'audition de M. François Auvigne, inspecteur général des finances, M. Boris Ravignon, inspecteur des finances, de Mme Virginie Cayré, inspectrice des affaires sociales, et M. Xavier Chastel, conseiller général des établissements de santé, co-auteurs du rapport IGF-IGAS : les coûts de gestion de l'assurance maladie.

Plusieurs mois de rencontres, d'auditions et d'enquêtes seront nécessaires avant que mon rapport ne soit rendu.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 09:01

Après une année de travail, d’enquêtes et d’auditions, nous rendons les conclusions de notre mission sur la permanence des soins ambulatoires que j’ai présidée.

La permanence des soins est une organisation mise en place par les professionnels de santé afin de répondre aux demandes de soins non programmées exprimées par un patient, en dehors des horaires d’ouverture des cabinets médicaux et en l’absence de médecin traitant.

L’objectif premier de cette mission est d’apporter une réponse à un problème médical en amont du service hospitalier, public ou privé.
Un domaine très compliqué qui a vu le nombre de territoires de gardes médicales passer de 2834 en 2005 à 1764 en 2013…

16 recommandations sont proposées et concernent l’amélioration de la gouvernance avec la mise en place d’outils de suivi, l’information des personnels de santé et des patients, l’amélioration de la structuration de l’offre de soin et la clarification des périmètres des PDSA.
Plusieurs points sont très importants :

- L’organisation de la permanence des soins doit rester départementale. Elle repose sur les associations qui sont coordonnées par tous les professionnels (médecins, pharmaciens, infirmiers et transporteurs sanitaires). Le rôle des comités départementaux d’aide médicale urgente, de la permanence des soins et des transports sanitaires doit être renforcé.

- les relations entre le 15 et le 18 (SAMU et pompiers) posent problème et doivent être structurées, notamment pour éviter les doublons. Il ne faut pas que ce soit une compétition mais une coordination

- L’importance des maisons médicales de garde est indéniable. Elles doivent être identifiables auprès des patients, soutenues par les agences régionales de santé et les collectivités locales et accessibles simplement et gratuitement aux heures de service

- Renforcer la protection juridique des médecins de garde sur le terrain. Il y a un réel problème de responsabilité actuellement, avec une rémunération qui soit identique sur tout le territoire

- Expérimenter la régulation déportée au domicile du médecin libéral pour lui permettre par voie numérique ou autre, d’avoir accès aux informations liées au patient (connections avec le Samu) et d’effectuer la garde depuis son domicile

- Il convient de mettre en place une garde spécifique indemnisée pour les actes médicaux administratifs (certificats de décès et examens de garde à vue)

- Amplifier l’information auprès des citoyens : qui appeler lorsqu’il y a urgence, et pas uniquement le 15

En conclusion, il est hors de question de remettre en cause le volontariat, comme on a pu l’entendre ici ou la. Je souhaite que l’on engage la permanence des soins ambulatoires dans les négociations conventionnelles entre les organismes payeurs et les représentants des professions de santé

Les conclusions du rapport sur la permanence des soins ambulatoires
Repost 0
Jean-Pierre Door - dans médecine
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 13:59
Nos trains Intercités sont en danger !

Voici une semaine, les élus membres de l’Association des villes de France et de l’association des régions de France faisaient part de leur très vive inquiétude quant à l’avenir du réseau des trains Intercités. Ces mêmes élus, dont je suis, craignent en effet le démembrement pur et simple d’un outil essentiel pour le développement de nos territoires.

Je viens de poser la question suivante au secrétaire d'Etat chargé des transports et de la mer :
Ce matin, les conclusions du rapport Duron, commandé par votre ministère, confirment nos craintes puisque c’est l’ensemble du réseau Intercités qui est mis à mal avec des suppressions de lignes, la réduction de plusieurs trajets reliant les métropoles régionales et la diminution ou la fermeture de nombreuses dessertes, l’abandon des trains de nuit.
Ces projets dangereux pèsent notamment sur la ligne Paris-Cosnes-Nevers et porteraient un coup fatal à de nombreux bassins de vie. A Montargis, par exemple, ce sont des milliers de personnes, salariés et étudiants, qui empruntent quotidiennement le train, matin et soir. Renoncer à ce moyen de transport signifierait la perte sèche de l’emploi pour la majorité d’entre eux. Ce n’est évidemment pas envisageable.

D’aucuns diront que le gouvernement trouve là un moyen de récupérer une partie des pertes financières due à l’abandon de l’écotaxe. Pour ma part, je reste persuadé que même déficitaire, une ligne ferroviaire rend d’immenses services et est un élément pilier dans l’équilibre social et économique de nos territoires.

Je vous rappelle, Monsieur le ministre, que le réseau Intercités s’appelle désormais réseau des Trains d’équilibre du territoire. Ce qui ne veut évidemment pas dire fermeture des territoires. Les Intercités rendent d’immenses services à des millions de Français, y compris dans nos territoires ruraux que vous isolerez sciemment en fermant des lignes et des dessertes.

Monsieur le ministre, ma question est la suivante :

Cherchez-vous à sacrifier le monde rural et amputant le réseau des Trains d’équilibre du territoire au profit des grandes métropoles ?

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 09:10
Non au démembrement des réseaux de trains Intercités

Membre de l’Association des Ville de France et des régions de France (ARF), je m’élève avec force, ainsi qu’un très grand nombre d’élus, contre les risques de démembrement du réseau de trains Intercités qui se traduirait dans le bassin de vie de Montargis-Gien-Briare, par la suppression de dessertes et la diminution du nombre de trains. Nous sommes extrêmement inquiets face à cet appauvrissement du réseau envisagé par le gouvernement et notamment de la ligne Paris-Montargis-Gien- Nevers qui serait transférée à la Région et qui concernent des milliers de personnes chaque jour.
Dans les conditions économiques actuelles, ce scénario de démembrement apporterait un coup tragique à notre bassin d’emploi qui compte 200 000 personnes qui ne sont absolument pas résolues à voir passer les trains sans pouvoir les utiliser.
L’existence et le développement de notre réseau Intercités, complémentaire des TER, est un élément primordial pour le développement de nos agglomérations et la mobilité quotidienne de nombre de salariés et d’étudiants.
Je reste particulièrement vigilant, à l’Assemblée nationale, sur les suites qui pourraient être données après la publication du rapport parlementaire Duron attendu dans quelques jours.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 14:38

Le projet de loi de "modernisation" de notre système de santé a été proposé au vote de l'Assemblée cet après-midi, après deux semaines d'examen. Au nom de l'UMP, j'ai annoncé à la ministre que tout ceci serait immédiatement abrogé en 2017, lors de l'alternance présidentielle.
Un projet touffu, mal préparé, contesté par les syndicats médicaux, par le conseil national de l'ordre, par l'académie de médecine. La médecine générale en France est en plein désarroi.
Un projet amateur qui traite globalement un volet de prévention toutes directions associé à un simulacre de réorganisation du système de soins. Nous craignons une dégradation de ce système. Vous tournez le dos aux médecins. Ce projet passe à côté de l'essentiel, celui de l'attractivité et de la revalorisation du métier de médecin.
Pourquoi ce tiers payant généralisé qui est techniquement impossible et financièrement inflationniste, pourquoi les salles de shoot qui font de la France la complice de la toxicomanie ?
Nous avons voté contre.



La loi de Santé sera immédiatement abrogée en 2017 !
Repost 0
Jean-Pierre Door - dans poliique
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 09:25

Le long débat sur la Loi de santé se poursuit depuis plus de 10 jours à l'Assemblée nationale. Avec un point fort, le fameux article 18 qui tend à généraliser le tiers payant. Une mesure qui va contre la majorité des professionnels de santé et contre les futures médecins. Une mesure démagogique, idéologique et chronophage et qui pose de très nombreuses questions techniques.

J'ai voté contre, tout comme j'ai refusé le principe des salles de shoot.
La vidéo de mon intervention concernant l'article 18 :

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 07:38
100 000€ pour la commune de Montbouy

Je viens d'avoir confirmation de l’obtention d’une subvention de 100 000 euros pour la commune de Montbouy. C’est là le résultat de ses interventions auprès de la secrétaire d’Etat en charge du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire. Cette aide issue des crédits du fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) permettra le financement de la rénovation et de la mise aux normes d’une activité de restauration. J'étais tout récemment intervenu auprès du ministère pour que des fonds FISAC soient attribués au dossier déposé par la ville de Montargis, toujours en attente.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 23:12
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 17:21
Loi de santé : un projet d'amateurs !

Les discussions se poursuivent autour du projet de loi de santé avec une motion de renvoi en commission que nous venons de présenter à l'Assemblée nationale. Comment adopter ce projet marqué de 1700 amendements en commission, 2400 en séance et une soixantaine de nouveaux amendements tombés du ciel cet après-midi !
Ce projet est entouré d'amateurisme et n'a pas été préparé. Nous avons largement mis en avant les dangers de la généralisation du tiers payant qui est un saut fatal vers l'étatisation de notre système de santé. Cette procédure à marche forcée est également synonyme d'étranglement de l'hospitalisation privée...

La majorité socialiste a rejeté notre motion de renvoi en commission. C'est donc dans l'hémicycle que vont se poursuivre les débats pour les jours qui viennent, alors que les professionnels de santé, toujours en attente de dialogue avec le gouvernement, manifestent eux aussi leur opposition forte à cette loi de santé.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article