Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 20:34

J'avais invité Nathalie Kosciusko-Morizet depuis plusieurs semaines à venir dans le Gâtinais apporter sa détermination et ses idées pour un avenir meilleur dans notre nation. La vice-présidente de l'UMP a naturellement et amicalement accepté d'accompagner Vivianne Jehannet et Christian Bourillon, nos conseillers départementaux qui œuvrent depuis des années pour le mieux-être des habitants du Loiret, ce soir, à la salle des fêtes de Montargis. Devant plusieurs centaines de personnes, Nathalie a indiqué avec force conviction sa vision de la nation France de demain, un demain très proche qui rompt avec l'enlisement de l'actuel gouvernement.

Nathalie Kosciusko-Morizet au coeur du Montargois
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 10:00

Laisser une friche de 6 hectares au coeur de l'agglomération de Montargis est une anomalie que personne ne peut comprendre. C'est sur l'avenir de cet ancien terrain militaire que j'ai interpellé le ministre de l'Intérieur ce matin à l'Assemblée nationale en demandant qu'une solution financière soit trouvée rapidement pour mettre fin à six années de friche...En réponse, le ministre a confirmé qu'il prenait en charge la moitié du coût de la dernière étude, soit 75 000 euros, ce que nous savions déjà, mais il fait la sourde oreille sur une quelconque intervention dans la négociation sur le prix de cession de ce site. Les centaines de millions d'euros demandés pour le transfert de l'ex-école de gendarmerie ne pourront être pris en charge par la collectivité territoriale, qui n'en a pas les moyens.

Une nouvelle étude va donc être lancée, soit, mais aucune solution pour mettre un terme à cette friche et envisager un projet économique et social n'est apportée par le gouvernement qui a toutes les cartes en main.

Le ministère fait la sourde oreille quant à l'avenir de l'EAT
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 14:38

Il faut supprimer la généralisation du tiers payant intégral. Un projet démagogique, couteux, qui pose de nombreuses questions techniques qui font douter de sa faisabilité en 2017. C'est la position que j'ai défendue cette nuit dans le cadre du débat sur le projet de loi Santé. J'ai demandé à la ministre de la Santé de ne pas imposer une décision qui est loin de faire l'unanimité chez les Français et les professionnels de santé.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 14:11

A quelques heures du début du débat sur la loi de santé, j'ai interpellé la ministre de la santé, cet après-midi à l'Assemblée nationale. Alors que des dizaines de milliers de médecins étaient dans la rue, que le monde de la santé est en colère, nous apprenons qu'une cinquantaine d'amendements ont été déposés ce week-end par vos soins. Les députés sont dans l'ignorance la plus totale et vous demandez aussi la procédure accélérée, ce qui ampute toute démarche parlementaire, ce qui est un vrai déni démocratique. Jamais vous n'auriez accepté celà lorsque vous étiez dans l'opposition...
Cette réforme ne se fera jamais dans les professions de santé, elle sera vouée à l'échec: reportez ce texte pour que nous le travaillons dans le dialogue, la concertation et l'apaisement.

Bien entendu, la ministre de la Santé a refusé. Je la retrouve en fin d’après-midi dans le cadre de la commission des Affaires sociales où s'ouvrira le débat sur la loi de santé.

Je demande le report de la loi de santé
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 15:39

Je salue et je soutiens totalement le vaste mouvement de contestation qui se traduit cet après-midi par 50 000 médecins libéraux dans la rue. La cible : le projet de loi de santé du gouvernement qui met en danger la profession médicale et l'avenir des 8000 internes formés chaque année. Les manifestants et l'ensemble de la profession, tous syndicats réunis, demandent à être associés pleinement à la construction de cette loi santé.
J'interpellerai à nouveau la ministre de la Santé mardi après-midi à Paris, lors de son audition devant la commission des Affaires sociales dont je suis vice-président et rapporteur.

Grosse pression contre la loi Santé du gouvernement
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 09:33

Invité de l’émission Le Député du jour sur LCP hier, j'ai eu l'occasion de faire un point rapide sur la mission qui concerne l'organisation de la permanence des soins, que je dirige. Depuis plus d'un an, nous menons une étude précise pour que tous les territoires puissent disposer d'un accueil médical de nuit et le week-end, en fait en dehors des horaires d'ouverture des cabinets médicaux. Les maisons médicales de garde sont une piste intéressante, il en existe d'autres que nous proposerons dans quelques semaines, lors des conclusions de cette mission.

La vidéo de l'interview :

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 14:33

Malgré l'interdiction par la sous-préfecture et la mairie, une association musulmane a choisi de distribuer des roses samedi matin dans les rues de Montargis, accompagnées d'un livret pro-islamique. Plainte a été déposée contre cette association.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 12:58

Question que j'ai posée à l'Assemblée nationale à propos de la position financière difficile de nombre d'hôpitaux :

M. le Premier ministre, nous vous avons déjà interrogé sur la question des emprunts à risque, autrement dit emprunts toxiques, souscrits par un certain nombre de collectivités qui ont vu leur situation s’aggraver par la décision de la Banque nationale de Suisse d’abandonner le taux plancher de conversion du franc suisse.
Les collectivités ne sont malheureusement pas les seules concernées. Cette décision de la banque suisse a un effet mortifère et plonge en très grande difficulté un certain nombre d’hôpitaux. Une centaine d’entre eux ont ainsi vu une dette de 800 millions d’euros d’emprunts toxiques se transformer en près de 3 milliards d’euros. Les taux d’intérêt sont à peine croyables : certains, assis sur le franc suisse, sont montés à 40 % voire à 50 %.
Les établissements hospitaliers concernés sont dans une situation inextricable depuis la loi 29 juillet 2014 qui limite les contentieux qu’ils auraient pu engager contre les banques.
Dans ce contexte, le fonds de soutien gouvernemental, doté d’environ 100 millions d’euros, apparaît bien dérisoire, d’autant qu’il est financé en quasi-totalité par les hôpitaux eux-mêmes à travers un prélèvement sur l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie. Et il ne répond pas du tout à la hauteur astronomique de cette dette.
Monsieur le ministre, confirmez-vous l’exclusion des hôpitaux de ce dispositif de soutien gouvernemental ? Les hôpitaux ont déjà fait de considérables efforts d’économies et expriment de grandes craintes pour l’avenir. La Fédération hospitalière française tire la sonnette d’alarme et vous réclame en urgence des précisions sur le dispositif d’aide apporté. Ma question est donc simple : qu’allez-vous leur proposer ?

La réponse du ministre :

Monsieur le député, vous avez raison, la question des emprunts structurés touche, au-delà d’un millier de collectivités territoriales, quelques dizaines d’hôpitaux qui, à un moment donné, ont pu être séduits – le mot est faible – par des organismes financiers qui leur ont vendu des prêts qui se révèlent aujourd’hui très dangereux.

Face à une situation aussi complexe, il y a bien entendu lieu de réagir, mais pas de surréagir. Je ne partage pas forcément les chiffres que vous venez d’évoquer. Le franc suisse est maintenant par définition à un cours variable, et il convient d’apprécier exactement l’ampleur des difficultés qui se posent aux hôpitaux.
Votre question était précise. Vous demandiez si le fonds qui a été mis en place pour les collectivités excluait les hôpitaux. La réponse est oui, pour une raison très simple : au sein de l’ONDAM, un fonds spécifique a été réservé à un appui aux hôpitaux.
Je rencontrerai en début de semaine prochaine, lundi et mardi, les représentants des associations d’élus. J’ai également l’intention de rencontrer la FHF, pour trouver le meilleur moyen de sortir de cette difficulté. Il ne s’agit pas simplement de dire qu’il faut en sortir tout de suite, il faut choisir le bon moment, et je ne suis pas sûr que le moment de l’envolée du franc suisse soit le meilleur. En tout cas, une attention particulière sera apportée à la question des hôpitaux par le Gouvernement.

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 21:28

Ce soir, nombre de questions ont été posées à la ministre de la Santé, dans le cadre de la deuxième séance de l'Assemblée nationale. Au nom de l'UMP, j'ai interpellé la ministre dans le cadre de la stratégie de santé qu'elle a élaborée en indiquant notamment : la loi de santé aurait pu être plus cohérente, plus ambitieuse, votre projet de loi fait illusion, une certaine crispation se fait jour aussi bien dans le secteur public que dans le secteur ambulatoire. De sorte que vous êtes obligée aujourd'hui de revoir votre copie, que se soit dans les hôpitaux, dans les cliniques privées, chez les urgentistes, dans la médecine générale. Le malaise se généralise et la tension s'exprime. Sans aucune polémique de ma part, voulez vous indiquer quels éléments nouveaux seront modifiés dans votre loi de santé ?

Réponse de la ministre : "La loi de santé est une loi pour lutter contre les inégalités face à la santé. (...) Des inquiétudes se sont certes exprimées. Ce sont des mesures très concrètes dont le tiers payant généralisé qui est le socle de la loi. Nous allons travailler à ce que le dispositif mis en place soit le plus simple possible."

Médecine : un malaise qui va se généraliser
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 18:58

Près de 400 personnes ont spontanément répondu à l'appel que j'ai lancé pour rendre un hommage profond aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo perpétrée ce midi.

Devant la mairie, tous nous nous sommes recueillis dans un élan de liberté, la même que ces journalistes défendaient, au nom de la démocratie et de la république française.

Près de 400 personnes pour Charlie Hebdo à Montargis
Près de 400 personnes pour Charlie Hebdo à Montargis
Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article