Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 09:01

Après une année de travail, d’enquêtes et d’auditions, nous rendons les conclusions de notre mission sur la permanence des soins ambulatoires que j’ai présidée.

La permanence des soins est une organisation mise en place par les professionnels de santé afin de répondre aux demandes de soins non programmées exprimées par un patient, en dehors des horaires d’ouverture des cabinets médicaux et en l’absence de médecin traitant.

L’objectif premier de cette mission est d’apporter une réponse à un problème médical en amont du service hospitalier, public ou privé.
Un domaine très compliqué qui a vu le nombre de territoires de gardes médicales passer de 2834 en 2005 à 1764 en 2013…

16 recommandations sont proposées et concernent l’amélioration de la gouvernance avec la mise en place d’outils de suivi, l’information des personnels de santé et des patients, l’amélioration de la structuration de l’offre de soin et la clarification des périmètres des PDSA.
Plusieurs points sont très importants :

- L’organisation de la permanence des soins doit rester départementale. Elle repose sur les associations qui sont coordonnées par tous les professionnels (médecins, pharmaciens, infirmiers et transporteurs sanitaires). Le rôle des comités départementaux d’aide médicale urgente, de la permanence des soins et des transports sanitaires doit être renforcé.

- les relations entre le 15 et le 18 (SAMU et pompiers) posent problème et doivent être structurées, notamment pour éviter les doublons. Il ne faut pas que ce soit une compétition mais une coordination

- L’importance des maisons médicales de garde est indéniable. Elles doivent être identifiables auprès des patients, soutenues par les agences régionales de santé et les collectivités locales et accessibles simplement et gratuitement aux heures de service

- Renforcer la protection juridique des médecins de garde sur le terrain. Il y a un réel problème de responsabilité actuellement, avec une rémunération qui soit identique sur tout le territoire

- Expérimenter la régulation déportée au domicile du médecin libéral pour lui permettre par voie numérique ou autre, d’avoir accès aux informations liées au patient (connections avec le Samu) et d’effectuer la garde depuis son domicile

- Il convient de mettre en place une garde spécifique indemnisée pour les actes médicaux administratifs (certificats de décès et examens de garde à vue)

- Amplifier l’information auprès des citoyens : qui appeler lorsqu’il y a urgence, et pas uniquement le 15

En conclusion, il est hors de question de remettre en cause le volontariat, comme on a pu l’entendre ici ou la. Je souhaite que l’on engage la permanence des soins ambulatoires dans les négociations conventionnelles entre les organismes payeurs et les représentants des professions de santé

Les conclusions du rapport sur la permanence des soins ambulatoires
Repost 0
Jean-Pierre Door - dans médecine
commenter cet article