Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les résultats dans la 4e circonscription du Loiret

La quatrième circonscription du Loiret regroupe les cantons suivants : Amilly Châlette-sur-Loing, Château-Renard, Châtillon-Coligny, Courtenay, Ferrières-en-Gâtinais et Montargis.
Les résultats du second tour:

Canton de Montargis: 57,1%
Canton d'Amilly: 58,6%
Canton de Châette-sur-Loing: 53,5%
Canton de Château-Renard: 62,2%
Canton de Châtillon-Coligny: 60,7%
Canton de Courtenay: 63,6%
Canton de Ferrières-en-Gâtinais: 61,3%

Frédéric Néraud, mon suppléant

f néraud

Maire honoraire de Dordives, conseiller général du canton de Ferrières-en-Gâtinais, Frédéric Néraud est mon suppléant.
Ancien président de l'association des maires ruraux du Loiret, il est président du syndicat mixte du SCOT du Montargois-Gâtinais et directeur de la Fondation du patrimoine.
Issu du milieu rural, d'une grande compétence, homme d'écoute et de proximité, nous sommes tout à fait complémentaires.

Dans l'Hémicycle


Rapports, questions au Gouvernement, missions et débâts ?
Retrouvez toutes mes actions dans l'Hémicycle en cliquant sur ce lien :

link

A l'Assemblée nationale













Réélu député au premier tour de scrutin en juin 2007 et au second tour en 2012, Jean-Pierre Door est Vice-président de la commission des affaires sociales et membre de la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale.
Groupe d'amitié : Président : - Seychelles, Secrétaire : - Chine


lien :
http://www.assemblee-nationale.fr/

La Venise du Gâtinais

  La nouvelle édition du guide Michelin des "100 plus beaux détours de France" met en avant les nombreux charmes de Montargis, la Venise du Gâtinais qui compte plus de 130 ponts et passerelles.
Couleurs et parfums, culture et patrimoine, calme et fraîcheur : la ville ne manque pas d'atouts pour séduire tous les visiteurs.
Renseignements à l'office de tourisme:
 02 38 98 00 87

12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 11:38

Empêtré dans le scandale Cahuzac, le gouvernement cherche à détourner l’attention en jetant la suspicion sur les élus, leur honnêteté, leur sens du service par un texte dogmatique et populiste qui va bouleverser considérablement la nature de nos institutions.
Le non-cumul provoquera inévitablement un déracinement des parlementaires et un affaiblissement de la représentativité et de la diversité du Parlement. Les électeurs veulent-ils vraiment être représentés par des personnes qui ne connaissent que les bancs de l’Assemblée nationale ou du Sénat ? L’exercice d’un mandat local permet d’appréhender la réalité de façon différente : la vision et la pratique des affaires publiques change et s’affine.
De plus, nous voyons bien que la grande majorité des Français n’ont pas de problème avec le fait d’avoir un député qui soit en même temps leur maire, par exemple ! Nous voyons bien aussi qu’il n’y a pas de corrélation entre le travail fourni par les parlementaires et le fait qu’ils soient, ou pas, en situation de cumul.
De plus, la majorité socialiste avance masquée : on est en train d’organiser l’interdiction du cumul des mandats pour les élus locaux et on doit le leur dire.
A cette malhonnêteté s’ajoute la démagogie et l’incohérence de faire passer ce texte en urgence au Parlement pour une application en … 2017.
Nous sommes bien en train de débattre d’une conception nouvelle de la République. Le groupe UMP défend la position de principe selon laquelle le bon fonctionnement de nos institutions impose de laisser aux parlementaires la possibilité d’exercer une fonction exécutive locale.

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Door
commenter cet article

commentaires